L’acné : la comprendre pour mieux la soigner

Coucou ! Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un problème de peau qui touche 4 adolescents sur 5 et 1 adulte sur 5, j’ai nommé : l’acné!

Sujet qui me tient particulièrement à cœur, car j’en ai moi-même souffert et suis passée par quelques phases et expériences désagréables. Cette affection bénigne a des conséquences sur notre vie sociale et notre mental, c’est pourquoi Il est important de mettre en place une routine de soin adaptée, mais aussi de diagnostiquer la cause du problème pour pouvoir se soigner au mieux et retrouver confiance en soi. 

 

C’est quoi l’acné ?

L’acné est la maladie de peau la plus fréquente, elle se manifeste par des comédons, microkystes, papules, pustules, nodules, et un excès de sébum. L’acné provient d’un déséquilibre de la flore cutanée : le ph de la peau est normalement compris entre 5.4 et 5.9, lorsque la peau sécrète trop de sébum (à cause de différents facteurs), le ph se déséquilibre et devient alcalin. La flore cutanée ne peut alors plus faire son travail de défense correctement, et la bactérie responsable de l’acné (Propionibacterium acnes) se développe. Voilà le processus de l’acné !

Qui est touché?

Les adolescents sont les plus touchés pendant la période de puberté à cause des hormones, mais de plus en plus d’adultes souffrent d’acné aujourd’hui, et ce à cause de plusieurs facteurs liés à notre mode de vie et aux méthodes de contraception actuelles.

Trouver la cause

🌿 Les hormones

C’est la cause la plus fréquente de l’acné. Lors de l’adolescence, l’organisme est chamboulé par l’augmentation des hormones mâles (androgènes : testostérone). La testostérone excite les glandes sébacées et de là, se manifeste une surproduction de sébum qui crée le déséquilibre de la flore cutanée. A l’âge adulte, un déséquilibre hormonal peut être présent, accompagné d’une pilosité excessive. Lors de la grossesse, les femmes sont plus sensibles à l’acné à cause des hormones. Pendant le cycle menstruel de la femme également, les hormones font des leurs, et c’est une période propice aux imperfections. 

🌿 Le stress

Le stress a un rôle considérable dans l’apparition de l’acné ! La peau est reliée au système nerveux, elle est le miroir de nos émotions. Lors d’une période de stress, les glandes sébacées vont être titillées, et la production de sébum va augmentée…

🌿 L’hygiène de vie

Une mauvaise hygiène de vie influe sur l’acné. Tabac, alcool, mauvaise alimentation, sont des facteurs aggravants d’acné. Notre peau est un émonctoire, un organe d’élimination comme le foie ou les intestins. Dès qu’on tire trop sur la corde et que les organes émonctoires sont chargés de toxines qu’ils n’arrivent plus à éliminer (voir plus bas) , le déséquilibre se traduit par la peau. 

🌿 L’alimentation

La base de notre état de santé ! Il est important de manger sainement et varié pour être en bonne santé et avoir une belle peau. Il faut aussi éviter certains types d’aliments qui aggravent l’acné : les produits laitiers (remplis d’hormones de croissance non adaptés pour l’homme et qui causent des désagréments au niveau intestinal), les mauvais gras (privilégier les oméga 3 anti-inflammatoires, les acides gras essentiels, les bonnes huiles végétales remplies de bons nutriments), le sucre rapide (privilégier le sucre lent à indice glycémique bas), les produits transformés (souvent trop riches en sel et sucre). 

🌿 Une déficience en zinc et en fer

Une carence en fer et en zinc peut venir perturber la cicatrisation et aggraver l’acné. 

🌿 Le soleil

C’est un facteur aggravant de l’acné. Notre peau est souvent plus jolie en été, car le soleil épaissit la peau sous l’effet des UV (processus de protection de la peau). A la fin de l’été, il y a un effet rebond, la peau retrouve son épaisseur normale et les imperfections sont de retour en pire!

🌿 Les cosmétiques comédogènes 

Un cosmétique comédogène est un cosmétique occlusif qui va boucher les pores de la peau. La peau sécrète du sébum naturellement pour protéger la peau, et lui donner du confort. Lorsqu’on lui applique des produits qui vont l’empêcher de respirer, le sébum va stagner et les bactéries s’y développer. 

🌿 Une défaillance des organes émonctoires

Les organes émonctoires ; l’intestin, les reins, le foie, les poumons, et la peau ont pour rôles d’éliminer les toxines du corps. Lorsqu’un organe est défaillant, en particulier le fois, et qu’il n’arrive plus à bien faire son rôle d’élimination, et bien les toxines s’évacuent en plus grande quantité par les glandes sébacées, et donc par la peau. 

 

Les solutions

🌿 Manger plus sainement

Évites les fasts food, les aliments transformés, les plats trop sucrés ou trop salés. Soit dans le « raisonnable », et élimines les produits laitiers pendant au moins un mois et vois ce qu’il se passe au niveau de ta peau, il est fort possible que tu notes une amélioration de ton acné. Remplaces le lait de vache par du lait d’avoine, du lait de soja ou encore de noisette par exemple, élimines les fromages et yaourts au lait de vache, privilégies les sources végétales. . Fais le plein de fruits et légumes, qui seront tes alliés dans ta lutte anti-acné ; les vitamines et anti-oxydants ont une action anti-inflammatoire contre l’acné et permettent une cicatrisation plus rapide. 

🌿 Rétablir l’équilibre hormonal

Un endocrinologue pourra établir ton bilan hormonal et ainsi voir si ton acné provient d’un dérèglement. Il y a des méthodes naturelles qui permettent de compenser le manque hormonal : en combinant phyto-oestrogènes et phyto-progestatifs. On pourra retrouver ces substances végétales dans le lin, la sauge et l’alchemille par exemple (existe en tisane). Une naturopathe pourra t’accompagner et te conseiller sur ces méthodes naturelles.

🌿 Apprendre à se relaxer

Les huiles essentielles en diffusion d’Ylang-Ylang ou de lavande par exemple, les fleurs de Bach ou même le Yoga ou la méditation sont géniaux pour éliminer le stress et apporter du bien-être qui se répercutera sur ta peau. 

🌿 Faire une cure de compléments

Comme je te l’ai dis plus haut concernant tes organes émonctoires, il se peut qu’ils soient surchargés. Il faudra alors drainer tes émonctoires pour pouvoir éliminer les toxines en excès et rétablir l’équilibre. Je te conseille de consulter une naturopathe qui saura cerner ton problème et t’accompagner à faire cette cure de drainage en établissant ton bilan de vitalité.

Il existe des compléments alimentaires à base de bardane et de pensée sauvage très efficaces qui permettent d’éliminer les toxines en drainant et ainsi réduire l’acné. Les tisanes à base de ces deux plantes seront une très bonne aide également (je t’en parlerai sur le blog).

Comme dit plus haut, il sera intéressant de faire une cure de zinc et de fer si tu décèles une carence. 

🌿 Des soins et du maquillage adaptés

Il faudra accompagner tes nouvelles habitudes de vie par une routine de beauté adaptée à ton problème pour traiter de l’extérieur et optimiser les résultats. Tu privilégieras les soins non comédogènes et une routine à base d’actifs purifiants mais non agressifs (car une peau acnéique est souvent sensible). Le but sera alors de rétablir l’équilibre de ta peau, et de lutter contre la bactérie de l’acné. Il faudra être patiente mais le jeu en vaut vraiment la chandelle! 

👉 Je te concocte une série d’articles dédiés à l’acné et te partagerai des recettes maison anti-acné pour adapter ta routine au mieux et t’aider dans ta lutte. 

 

Le mot de la fin : mon expérience

J’ai souffert d’acné pendant des années (de mon adolescence à aujourd’hui). J’ai encore des imperfections mais mon acné s’est énormément régulée. A mon adolescence, mon médecin traitant m’a prescrit des antibiotiques pendant au moins 5 ans. Au fil du temps, ils n’étaient plus efficaces, j’ai donc fait une cure de traitement Roaccutane (un traitement anti-acné très lourd pour l’organisme). Mon acné s’est stabilisée, et a resurgit quelques années après à cause d’une mauvaise prescription de pilule contraceptive (qui ne convenait pas à mon profil hormonal). J’ai décidé de consulter une dermatologue pour soigner ce retour d’acné. Elle m’a conseillée de refaire une deuxième cure de Roaccutane…sans chercher à changer en premier lieu ma contraception. A la fin de mon traitement, devines-quoi? Mon acné était de retour comme par magie ! Je ne suis plus jamais retournée voir cette dermatologue, j’ai changé de pilule et tout est rentré dans l’ordre. Mais le Roaccutane laisse des dégats, c’est un traitement lourd de conséquences qui fragilise nos organes vitaux, et il faut le prendre en compte.

Aujourd’hui, je n’ai plus d’acné sévère (elle est maintenant très modérée) car je suis encore sous pilule (une pilule anti-acné) qui camoufle le problème. Mais je souhaite arrêter la pilule définitivement pour ma santé, et vaincre une fois pour toute cette acné ! (Si tu as arrêté la pilule et que tu as réussi à vaincre ton acné, n’hésites pas à me laisser ton témoignage 🙂 ).

Tout cela pour te dire de prendre ton temps dans ta lutte contre l’acné, et de toujours essayer de comprendre qu’elle en est la cause afin de soigner le problème de fond au lieu de le camoufler. Je te conseille vivement de consulter une naturopathe qui saura prendre le problème dans sa globalité afin de respecter ton corps et ta santé


Et toi, quel est ton parcours anti-acné?

N’hésites pas à partager l’article pour aider les personnes qui souffrent d’acné 💦

 

2 Replies to “L’acné : la comprendre pour mieux la soigner”

  1. Coucou ma blopine
    Je n’ai pas eu beaucoup de boutons à l’adolescence j’en ai plus au niveau du menton après mais cela va plutôt bien cela dépend des périodes et il peut y avoir tellement de causes alors merci pour tes conseils
    Bisous
    S

    1. Merci pour ton retour blopine ! 🙂

Laisse un commentaire