Pourquoi j’ai adopté la Slow Cosmétique ?

On se retrouve avec un article que j’aurais dû vous partager il y a un petit moment déjà ! Et oui, vous avez certainement remarqué que le blog a pris un tournant il y a quelques mois…un tournant plus éthique !

Alors aujourd’hui je vous dit TOUT ! Je vais vous dire pourquoi je n’étais plus en accord avec ma démarche des débuts du blog, et vous expliquer quelles sont les valeurs que je défends et que j’ai envie de vous partager à présent.

 

Mes débuts dans la cosmétique naturelle

Il y a quatre ans, en me renseignant sur ma reconversion professionnelle, je suis tombée sur le livre Adoptez la Slow Cosmétique de Julien Kaibeck (que je conseille à toutes celles qui commencent dans le naturel et les autres d’ailleurs !). Une vraie révélation car c’est à ce moment là que j’ai compris que j’en ferais mon métier : esthéticienne spécialisée en beauté slow et naturelle. Voici le lien du livre pour celles qui ne l’ont pas encore lu (clique sur la photo) :

 

Puis, au fil de mes recherches, je découvrais avec des étoiles dans les yeux, le monde merveilleux de la cosmétique maison, avec le site Aroma Zone. La caverne d’Ali Baba quand on fait ses débuts dans la cosmétique naturelle : on y trouve tout, à moindre coût et sans effort ! Et oui, le site, très bien conçu, nous donne toutes les clés pour concocter nos recettes maison, on est accompagné de A à Z. Et donc comme beaucoup, voulant absolument tout tester, j’ai dépensé des sommes astronomiques sur ce site et…beaucoup jeté ! 

 

Mon déclic

Jusqu’au jour où, je me suis rendu compte de certaines choses. J’étais passée entièrement à la cosmétique naturelle et j’en étais contente mais je commençais à me poser des questions sur la logique de ma consommation : la fréquence déraisonnée de mes achats, le nombre d’ingrédients injustifié que j’utilisais par recette, la recherche d’ingrédients toujours plus originaux, la qualité des produits pas vraiment au rendez-vous (faîtes le test : comparez à l’odeur, un hydrolat Aroma Zone et un hydrolat Bioflore par exemple, l’odeur parlera d’elle-même !) et l’impact environnemental de cette production à grande échelle. Ma devise est le retour à l’essentiel, et je me suis complètement perdue dans cette démarche qui ne me correspondait pas au fond. Le fait qu’un cosmétique soit naturel, bio et sain pour la santé ne suffit pas (plus), il y a tout ce qu’il y a autour qui compte : l’éthique de la marque, son engagement écologique, la préservation des ressources naturelles, un marketing respectueux. Comment peut-on respecter la nature en produisant à l’excès et en épuisant ses ressources  ? Petit à petit l’oiseau à fait son nid dans ma tête, et le retour de mes copines blogueuses sur le sujet, a aussi pesé dans la balance.

 

Consommer moins mais mieux

 

C’est marrant comme dans la vie parfois, les événements arrivent au bon moment ! J’étais donc en train de changer ma démarche concernant ma consommation et donc changer la ligne éditoriale du blog et en mars dernier, je participais au Défi des Sirènes lancé par le mouvement Slow Cosmétique. C’est alors que l’association m’a contacté pour me proposer de devenir ambassadrice et ainsi défendre les valeurs de la Slow Cosmétique. Bien sûr, j’ai accepté sans hésitation car cela correspondait entièrement à mon état d’esprit et ma prise de conscience, ce fut la suite logique du blog !

 

Ambassadrice Slow cosmétique

Etant désormais ambassadrice Slow Cosmétique, j’en profite donc pour être totalement transparente avec vous sur ma démarche. J’ai désormais à cœur de vous partager des marques engagées aux belles valeurs qui ont un impact positif sur l’environnement. Chose que j’aurais faite même sans être nommée ambassadrice du mouvement. Ce qui change ? Rien pour vous, et cela ne change rien à ma sincérité. Dans mes articles où je vous conseille les produits ayant la mention Slow Cosmétique, les liens que je vous partage sont affiliés, c’est à dire que lorsque vous cliquez sur ces liens et que vous faites un achat sur la boutique en ligne Slow Cosmétique, je reçois une commission de 10% sur le total de votre panier. Cette commission est la bienvenue dans le sens où elle me permet d’investir pour le blog, car tenir un blog demande du temps mais aussi de l’argent. Je ne cours pas après les partenariats, bien au contraire, j’en refuse la plupart (ne correspondant pas à mes valeurs) et souvent je préfère acheter par moi-même les cosmétiques que je veux vous présenter car je n’aime pas réclamer par moi-même des produits auprès des marques (si elles me le proposent et que leur éthique correspond à la mienne alors j’accepte naturellement). Je vois donc cette affiliation comme un échange positif et vertueux dans le sens où quand vous cliquez sur ces liens, cela aide les petites entreprises slow à se développer, et cela m’aide également à développer le blog pour pouvoir vous partager encore plus de beaux produits aux belles valeurs, et à plus grande échelle, cela fait évoluer les mentalités vers une consommation plus éthique et plus respectueuse de notre planète.

 

C’est quoi la Slow Cosmétique ?

Après tout ça, il serait temps que je vous explique plus en détail ce qu’est la Slow Cosmétique, pour celles qui ne connaissent pas, et pour les connaisseuses, un petit rappel est toujours le bienvenu !

L’association

Julien Kaibeck, auteur du blog L’essentiel de Julien , part d’un constat alarmant : l’industrie cosmétique conventionnelle nous trompe. Il crée donc l’association Slow Cosmétique en 2012 afin de militer pour une cosmétique plus sensée, plus saine, plus écologique et plus humaine.

 

Les valeurs

Il ne suffit pas qu’un cosmétique soit bio pour changer le monde, il faut que l’entreprise qui le propose soit engagée ou innove dans le bon sens

Cette association défend ces valeurs en mettant en avant des cosmétiques aux formules propres, mais pas que, au marketing sain et raisonnable également. Une vraie démarche globale ! Ainsi, l’association a mis en place la mention Slow Cosmétique, une mention indépendante à décerner aux marques qui s’engagent pour une cosmétique plus sensée. Cette mention, gage de qualité et d’éthique, nous permet d’acheter en confiance.

 

La Market Place 

C’est l’endroit où l’on peut faire son shopping slow ! Cet e-shop (slow-cosmetique.com) regroupe les marques lauréates de la mention Slow Cosmétique. Chaque marque lauréate a le droit de proposer ses produits sur la boutique en ligne, mais ce n’est pas une obligation. Cela permet aux artisans d’avoir une belle mise en avant, et ainsi les aider à leur développement. A présent, je fais mes achats essentiellement sur cette boutique, et parfois sur les sites des marques qui ne sont pas référencées sur la Market Place. Chaque achat sur la boutique génère un don à l’Association. Le site est très bien fait et est même dôté d’une catégorie « Mag », où plein de conseils beauté, bien-être sont donnés et pas que ! L’e-shop partage aussi les événements Slow qui ont lieu en France et Belgique (ateliers, formations en cosmétique naturelle et aromathérapie).

Vous l’aurez compris, j’adhère complètement au mouvement et je me retrouve entièrement dans cette démarche de bienveillance globale. 💛 Je vous invite à aller faire un tour sur le site de l’association pour vous renseigner plus précisément sur le mouvement : slow-cosmetique.org et pour faire vos achats slow, c’est par ici : slow-cosmetique.com .


J’espère que cet article aura pu vous éclairer un peu sur ma démarche et les valeurs que j’ai à cœur de vous partager !

Et vous, êtes-vous sensible à la Slow Cosmétique ? 🐢


Cet article contient des liens affiliés.

Pour les dijonnaises : je suis esthéticienne bio à domicile et travaille avec des produits bio et slow. Rendez-vous ici pour plus d’informations. A bientôt !

4 Replies to “Pourquoi j’ai adopté la Slow Cosmétique ?”

  1. Coucou ma blopine
    C’est un article très intéressant et je partage ton point de vue.
    Même si j’essaye de faire attention à ma consommation je dois avouer que j’ai encore du mal à me freiner. Je n’achète plus pour terminer mes stocks!
    En tout cas je suis admirative de ta démarche et tu es une super blogueuse Green que je ne peux que recommander
    Gros bisous
    S

    1. Coucou ma blopine 🙂 Mille merci pour ton retour qui me va droit au cœur vraiment ! <3 Et oui je pense qu'il faut s'écouter et aller à son rythme. Moi aussi parfois je craque sur les dernières nouveautés pas forcément slow mais le principal c'est de limiter et d'être en accord avec soi-même 🙂 Plein de bisous ma belle, à toi et à mini toi 😀

  2. Je partage tout à fait ton point de vue. C’est vrai qu’aroma zone est pratique et pas cher donc j’avoue que pour faire mes DIY j’achète sur leur site… En revanche contrairement à toi je me suis rendue compte que j’achetais bcp moins qu’a l’époque où je consommais chez sephora et compagnie. Maintenant j’ai une règle que j’arrive à tenir c’est d’acheter que lorsque j’en ai réellement besoin 🙂 Et pour l’achat de mes produits finis j’adore privilégier les petites marques françaises.

    1. Oh merci pour ton retour 🙂 Oui à partir du moment où tu arrives à n’acheter que ce dont tu as besoin, alors c’est gagné ^^ Pas évident quand on est une fille haha Et tout comme toi, je mets maintenant en avant les petites marques françaises 🙂 Bisous !

Laisse un commentaire